Cours du brut : les efforts de l’OPEP

Face à la chute des cours du brut, l’OPEP (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole) multiplie des stratégies.

Selon une déclaration du ministre algérien de l’énergie faite ce mardi à vienne, le cartel souhaite prolonger de neuf mois son accord passé fin 2016. Pour rappel, l’accord en question visait à réduire la production du brut de l’OPEP à 1,2 million de barils par jour avec une incidence de 1,8 million de barils par jour en incluant la production de ses partenaires. Cette stratégie était une réponse urgente à l’effondrement des cours du brut provoqués par les importantes productions de l’industrie américaine des pétroles non conventionnels, notamment le gaz de schiste.

Cette tentative de l’OPEP de réduire la production mondiale afin de relancer les cours du brut semble assez hypothétique même si certains indices font pencher la balance en faveur du cartel.

En effet, l’accord entre les deux premiers producteurs mondiaux que sont l’Arabie saoudite et la Russie pour soutenir cette mesure ainsi que les probables adhésions du Nigéria et de la Libye, jusqu’ici dispensés de ces restrictions à cause de leurs respectives difficultés sociales et économiques, pourraient donner des résultats quelques peu satisfaisants avec la hausse le demande saisonnière au second semestre.

Un impact limité.

Néanmoins, les analystes relativisent l’optimisme de cette prévision. Selon eux, la hausse des réserves mondiales et la production américaine désormais à 9,3millions de barils par jour contre balancent à très court terme l’impact des restrictions de l’OPEP et limitent la relance des cours du brut puisqu’à moyen terme, les productions de l’OPEP repartiront à la hausse.

Toutefois, il y’a bien un intérêt à cette situation puisque l’Arabie saoudite prépare la mise en Bourse de la compagnie pétrolière nationale Saudi Aramco. Elle a donc intérêt à ce que le baril soit à un niveau minimum puisque l’attractivité des actions de l’entreprise saoudienne dépendra également des titres des autres groupes pétroliers mondiaux.

Les tarifs Comparateur Prix Fioul sont établis sur la base de 1000L
(1) : Ce tarif est calculé automatiquement en faisant la moyenne des prix de chaque région. Nos robots récupères le tarif public du prix du fioul communiqué par le prestataire par l'intermédiaire de leur site internet. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à nous contacter.
(2) : 2,99 euros/appel. Ce numéro valable 5 minutes et n'est pas le numéro du destinataire mais le numéro du service permettant la mise en relation avec celui ci. Ce service est édité par le site comparateurprixfioul.fr. Pourquoi ce numéro ?